L'isolation par soufflage : la solution pour isoler vos combles

Une technique qui séduit les franchiseurs

En ces temps de diminution des budgets des ménages et de prise de conscience écologique, l'isolation des combles est perçue comme une nécessité. Or, près d'un tiers des déperditions d'énergie se font par le toit : des combles mal isolés laissent s'échapper l'air chaud, et la facture énergétique s'en ressent. Le soufflage est une solution peu onéreuse que de nombreux franchiseurs du secteur de la rénovation énergétique se devraient de proposer à leurs clients.

Une technique idéale pour les combles perdus

L'isolation par soufflage convient le mieux dans le cas de combles perdus : il s'agit des espaces sous le toit qui ne sont pas aménageables en raison d'une charpente trop légère. Le soufflage présente plusieurs avantages sur les méthodes d'isolation traditionnelles : le matériau isolant (ouate de cellulose, laine de verre, laine minérale, etc.) est projeté par une machine, la cardeuse, en un temps record (en moyenne une heure pour une superficie de 30 m²). Le procédé peut se faire sans déranger les occupants ni demander de nettoyage après coup, puisque la machine reste à l'extérieur. Le technicien se contente de monter dans les combles muni d'un long tuyau.

Économique, écologique et efficace aussi l'été

Conditionné en sacs et non en rouleaux, le matériau isolant n'a pas à être découpé, ce qui ne génère pas de chutes à détruire ou à recycler. En outre, il est projeté dans les moindre recoins avec une répartition uniforme, ce qui permet de réduire au maximum l'apparition de ponts thermiques. Il peut s'appliquer plusieurs fois si, au fil des années, il venait à perdre en efficacité, ou bien en cas de changements de la réglementation.

C'est un fait peu connu, mais l'isolation des combles ne sert pas que l'hiver. Pendant les chaleurs estivales, elle empêche la chaleur qui s'accumule sous le toit de descendre dans la maison. A une époque où les températures se font plus extrêmes chaque année, c'est un avantage à ne pas négliger.

Les enseignes qui surfent sur le soufflage

Les franchiseurs étant très réactifs, il n'est pas étonnant de voir que plusieurs réseaux développent des concepts autour de cette technique. Tous profitent des mesures gouvernementales destinées à inciter les travaux de rénovation énergétique, ainsi que d'un marché potentiel de centaines de milliers de logements. Des enseignes comme Isocomble, France Soufflage Isolation et Isoltoit se sont spécialisées dans l'isolation par soufflage.

Isocomble compte pas moins de 32 implantations en France, un nombre qui s'explique par le dynamisme du franchiseur et la simplicité de son concept. Le réseau envisageait 16 nouvelles ouvertures en 2015. Pour devenir franchisé Isocomble, il faudra verser 30 000 € de droits d'entrée et compter un apport personnel de 30 000 € pour 100 000 € d'investissement global.

Avec 24 unités à travers le pays, France Soufflage Isolation capitalise sur près de 40 de savoir-faire. L'enseigne propose à ses franchisés de travailler sans acheter leur stock, tout en recevant une véritable assistance à tous les niveaux. Les droits d'entrée s'élèvent à 20 000 € et l'investissement à 69 000 € (pour 20 000 € d'apport personnel).

Derniers articles de la rubrique