Piscine Magiline résiste grâce au marché asiatique

Faut-il aller chercher la croissance à l'international?

Dans un marché très difficile, les perspectives sont compliquées pour les futurs franchisés qui souhaitent créer une entreprise dans le secteur des piscines. Plus que dans d'autres segments du marché du bâtiment, les enseignes spécialisées dans les piscines doivent se montrer audacieuses et innovantes.

Le marché de la piscine en 2016

La France, connue comme étant le deuxième marché mondial de la piscine, compte 1,3 million d'installations. Le secteur regroupe entre 4 000 et 5 000 entreprises employant au total 26 000 salariés hors sous-traitants.

Comme partout ailleurs, la crise a sévèrement impacté le marché : entre 2008 et 2013, les acteurs du secteur ont vu leurs ventes divisées par deux. Si une stabilisation s'est amorcée depuis 2014 (1,5 milliards d'euros de CA global), c'est notamment parce que 17 % du chiffre d'affaires de la profession provient de l'exportation.

Car les enseignes l'ont bien compris : la « French touch » en matière de piscine séduit de plus en plus les acheteurs étrangers. L'export de matériel (robots, piscines en kit, filtres, accessoires, etc.) représente également une forte part (17 %) de l'activité de la profession. Les marchés italien, portugais et espagnol sont friands de l'esthétisme, du savoir-faire et des innovations techniques françaises. Notons que les pays de l'Europe de l'est sont également très demandeurs de piscines made in France.

Magiline s'est jeté dans le grand bain

Chez Magiline, on lutte contre la crise : l'entreprise basée à Troyes (Aube) a vendu 1 300 piscines en 2014. Ce maintien d'activité s'explique par la volonté d'exporter le concept au-delà des frontières de l'Hexagone. En effet, ses 150 concessionnaires sont répartis dans 26 pays et quatre continents, dont une centaine en France. Les marchés où s'est implantée l'enseigne comprennent les pays limitrophes, mais aussi le Sénégal, l'Inde, la Colombie et la Chine. Une vente de l'enseigne sur quatre est réalisée à l'export, ce qui est supérieur à la moyenne nationale.

Depuis sa création en 1994, la marque a construit plus de 40 000 piscines, ce qui fait d'elle un des leaders du marché. Depuis 1998, année de l'arrivée de son premier adhérent, Magiline fonctionne selon le principe du regroupement d'entreprises au moyen d'un contrat de concession de 3 ans. Le concept Magiline comprend la vente et l'installation bien sûr, mais aussi la conception de piscines. Titulaire de 87 brevets internationaux, l'enseigne crée ses propres modèles de bassins et d'accessoires, qui sont tous fabriqués sur son site de Troyes.

Devenir franchisé Magiline

Pour rejoindre les rangs des concessionnaires Magiline, il faut disposer d'un apport personnel de 25 000 € correspondant à un investissement global de 50 000 € hors pas de porte. La superficie du point de vente devra être comprise entre 80 m² et 400 m². Il n'y a pas de droits d'entrée à verser pour rejoindre la famille Magiline. Un concessionnaire bénéficie d'un suivi personnalisé par un animateur régional, d'une formation initiale et continue, d'outils de vente, de communication et de gestion. Il a également accès à la centrale d'achat du franchiseur.

Derniers articles de la rubrique