Les 7 étapes pour devenir franchisé

Comment se lancer dans le bâtiment grâce à la franchise ?

Que vous soyez un jeune diplômé prêt à vous lancer dans le monde de l'entreprise ou bien un cadre qui souhaitez devenir votre propre patron, la création d'une activité dans le bâtiment est un parcours du combattant. Si vous avez décidé d'opter pour la franchise plutôt que pour une entreprise indépendante, vous devrez passer par sept étapes principales. Alors, prêt ? Partez !

1. Le bilan personnel

Au coeur de tout projet de création d'entreprise se trouve un entrepreneur. Vous devez commencer en vous posant des questions vitales concernant vos motivations et ambitions, vos atouts, compétences et connaissances, vos faiblesses et lacunes, etc. Il vous faudra aussi vous assurer que vous avez l'appui de vos proches. Le travail d'un franchisé empiète souvent sur sa vie de famille et, du moins pendant la première année, sur son niveau de vie.

2. Le calcul de l'apport financier

La plupart des enseignes requièrent un investissement minimum à tous leurs candidats à la franchise. Cette somme varie selon les concepts et la réputation de la marque. Connaître vos limites financières vous aidera à sélectionner le réseau qui vous conviendra le mieux.

3. Bien choisir son marché

Le choix de l'activité que vous souhaitez exercer vous revient. Plus que vos compétences actuelles, vous devrez vous baser sur vos envies et sur vos goûts. Les franchiseurs proposent à tous une formation initiale qui vous permettra de démarrer votre activité sans expérience préalable. Par la suite, votre réussite dépendra surtout de votre motivation !

4. La sélection des enseignes

En consultant les sites spécialisés sur la franchise, en visitant les salons nationaux ou locaux, ou simplement par bouche à oreille, dressez une liste des enseignes susceptibles de vous intéresser. Assurez-vous qu'elles recrutent dans votre ville (ou dans une ville dans laquelle vous souhaiteriez vous installer) et n'hésitez pas à rencontrer des franchisés pour leur poser des questions.

5. Pas de business sans business plan

Un business plan est à la fois un argument de vente et une preuve de faisabilité. Vous vous en servirez pour convaincre vos interlocuteurs (le franchiseur, mais aussi la banque) que vous savez ce que vous faites. Et c'est en réalisant un business plan sérieux et détaillé, avec notamment un compte prévisionnel sur trois ans, que vous aurez déterminé si le projet est rentable.

6. L'emplacement, l'emplacement, l'emplacement !

Tels sont les trois ingrédients du succès dans le commerce. Prenez le temps d'étudier les zones de chalandise, la concurrence directe et indirecte, et assurez-vous que le franchiseur vous accorde une exclusivité territoriale suffisamment vaste.

7. La signature du contrat de franchise

Enfin, il sera temps de vous engager par écrit. Veillez à faire vérifier les clauses du contrat par un avocat spécialisé dans la franchise. Sachez aussi que la législation française vous protège des abus. En effet, au minimum vingt jours avant la signature du contrat ou tout versement d'argent, vous devez recevoir un document d'information précontractuelle (DIP) qui présente à la fois le concept et le réseau, et détaille les modalités du partenariat.
 

Derniers articles de la rubrique